Articles récents

Les mots clés

Design & Référencement : GENIE DU NET Agence web et référencement à Paris

Gérer ses émotions au travail avec la sophrologie

Gérer ses émotions au travail est nécessaire car elles jouent un rôle important dans notre manière de communiquer et dans la qualité de nos relations avec les autres. Ainsi une remarque jugée injuste ou vexante peut susciter une émotion négative et être facteur de stress. En effet la personne en proie à son émotion adoptera un comportement en adéquation avec son caractère. Elle pourra répondre agressivement et le regretter ou adopter une attitude de soumission  favorisant la rumination mentale et les idées négatives. Aucune de ces attitudes n’est positive et il convient alors de prendre du recul sur soi pour mieux gérer ses émotions au travail.

Gérer ses émotions mais pas les contrôler

Il n’est pas de bon ton de montrer ses émotions au travail car elles donnent une image négative de nous-mêmes. En effet nous exposons notre fragilité si nous exprimons nos doutes et nos peurs face au travail. Il est alors fréquent de penser que gérer ses émotions au travail, c’est avoir le contrôle sur elles ou les mettre à distance, les fuir ou les ignorer. Il est un fait que nos émotions sont au centre de nos comportements  et de nos réactions. Elles sont un flux interne de vie qui sont aussi le moteur du changement, de la motivation, de la créativité et de la prise de risque. Gérer ses émotions demande un travail personnel sur soi.

Gérer ses émotions au travail : vie professionnelle et vie privée

Nous consacrons une grande partie de notre temps à travailler c’est pourquoi certaines personnes sont très investies émotionnellement dans leurs missions et dans leur relations aux autres. En effet le travail nourrit  souvent un besoin de reconnaissance et d’accomplissement de soi (pyramide de Maslow).  Tout conflit peut menacer notre équilibre et cela est d’autant plus difficile dans le management horizontal ou amitié et travail vont de pairs ou dans le management pyramidal ou l’individu est très peu reconnu. La difficulté , quelle que soit l’organisation du management, réside dans la nécessité de considérer les conflits sous un angle professionnel et non personnel. En effet nous sommes dans une communauté de travail avec ses exigences et  ses misions et objectifs à remplir. De ce fait les relations ne sont pas les mêmes qu’avec les amis et la famille. En cas de frictions il faut focaliser votre attention sur le problème à résoudre et non sur les émotions  qui vous submergent.

Comment prendre du recul pour gérer ses émotions

Prendre du recul par rapport à ses émotions c’est d’abord les reconnaître et les nommer. Il n’est pas facile d’admettre certaines émotions négatives telles la jalousie, la rancune  la peur. Il est alors plus facile de rejeter la faute sur les autres plutôt que d’admettre son émotion. Ensuite il est important de prendre un temps pour distinguer la raison de l’émotion. Fait-elle émerger une atteinte à ses propres valeurs, de la déception, de la frustration ?

La sophrologie pour mieux gérer ses émotions

La sophrologie travaille sur toutes les structures de l’être ; le mental, le corps, le comportement. Elle est issue de différentes méditations, du yoga, de l’hypnose et de la relaxation. Elle utilise la visualisation. Pour mieux se connaître et comprendre ses émotions, je vous apprends à être dans un état de conscience modifiée que vous pouvez retrouver chez vous en toute autonomie. Vous serez alors dans une conscience profonde dans laquelle il est plus aisé d’identifier ses émotions et toutes celles qui se cachent derrière la première. Riche de toute cette conscientisation de vos émotions négatives, vous pouvez alors trouver des solutions pour ne plus les revivre, prendre des décisions par rapport à l’avenir et à votre comportement. Enfin il est important de savoir parler, d’exprimer son ressenti avant d’être submergé-e- par ses émotions.

gérer ses émotions au travail
gérer ses émotions au travail