Articles récents

Les mots clés

Design & Référencement : GENIE DU NET Agence web et référencement à Paris

Autheur: Bérengère de Traversay

A propos de Bérengère de Traversay

Bérengère de Traversay, Sopphrologue certifiée vous accueille pour vous aider à améliorer votre qualité de vie et bien-être.

Le métier de sophrologue

La sophrologie existe depuis plus de 50 ans grâce à son fondateur, le neuro-psychiatre colombien, Alfonso Caycédo.  Ainsi il a crée une discipline ouverte à tout âge qui prend en compte l’être humain dans sa totalité.

Un métier en essor

La France est le pays d’Europe où la sophrologie est la plus développée. Récemment des écoles de sophrologie voient le jour en Angleterre et en Allemagne.

Les conflits et le stress

Les conflits et  le stress forment un couple maudit car les deux marchent souvent de pair et il est rare de ne pas être affecté psychologiquement par un conflit. Dès qu’une tension apparaît entre deux personnes, le malaise va faire monter le niveau de stress. Que ce soit au travail, dans le voisinage ou dans l’entourage familial, un conflit non résolu aura des conséquences négatives pour la santé.

Comprendre les mécanismes d’un conflit

Lorsque survient un conflit,

Gérer son stress face à un jury

Gérer son stress face à un jury est un enjeu majeur dans un examen ou un concours. En effet, la plupart des concours et certains examens sont décomposés en deux épreuves, l’écrit et l’oral. Être reçu à l’écrit ouvre le droit à l’admissibilité. Le candidat ou la candidate doivent alors  se présenter devant un jury pour une épreuve orale. Elle peut s’avérer redoutable, déterminante et bien sur une vraie source de stress.

Se préparer à l’oral

Gérer son stress face à un jury commence avant tout par la préparation à cet oral.

La peur, l’anxiété et le stress

La peur, l’anxiété  et le stress marchent souvent de concert. La peur se manifeste de multiples façons et se traduit par différents symptômes. Néanmoins, la peur n’est pas monolithique, elle est graduée dans son intensité. Elle va de l’anxiété à la véritable phobie. Certains aspects peuvent être régulés par soi-même avec quelques techniques. Lorsqu’il s’agit de phobie, l’aide d’un praticien spécialiste est nécessaire.

De l’anxiété à la peur

Avant la peur, il y a l’anxiété. Sa manifestation se caractérise par un malaise psychique qui trouble la personne.

La colère

La colère est une émotion qu’il est naturel de ressentir car nous vivons de nombreuses  contrariétés ou frustrations. Elle est riche en synonymes qui définissent toute une déclinaison d’états émotionnels. Rage, furie, crise, explosion, ces termes révèlent bien que la colère est soudaine et incontrôlable. Elle peut s’inscrire dans la durée, on parle de personnes irascibles, irritables, aigries, hargneuses ou rancunières. La colère peut être positive si elle permet de rétablir le sentiment d’une identité menacée.

L’automne est une saison de transition

L’automne est une saison de transition

L’automne est une saison de transition qui est plus ou moins bien accueillie selon les individus. En effet, elle peut être associée à certains plaisirs tels le cocooning, les boissons chaudes, les promenades,  l’ odeur d’humus, le craquèlement des feuilles dans les parcs ou en forêt, les marrons chauds, les champignons, les vendanges, la soupe au potiron, les souvenirs d’enfance. Mais l’automne  annonce la saison suivante, l’hiver. A l’inverse, 

Se libérer de ses petites voix du passé (2)

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, nos drivers sont nos slogans internes. Nous en avons un dominant qui nous fait adopter un type de comportement aussi bien dans notre vie privée que professionnelle.  Ceci signifie que nous pensons être nous-mêmes dans nos relations aux autres. Malheureusement, quel que soit notre driver dominant, nous avons tous, pour tenter de gagner l’estime de nos parents, adopté des comportements en fonction de leurs injonctions depuis notre tendre enfance : « Un garçon ne pleure pas ! 

Se libérer de ses petites voix du passé (1)

Nous créons souvent notre stress quotidien à partir de nos petites voix du passé, issues d’injonctions ou d’expressions parentales. Leur but était de nous éduquer pour notre bien-être mais constituaient cependant une menace affective. En effet ne pas les respecter suscitait inconsciemment la crainte de ne pas être aimé. Ainsi elles ont façonné notre personnalité bien malgré nous. Chacun vit avec au moins une injonction parentale qui est devenue son slogan interne, son driver. En l’identifiant, on peut améliorer sa communication et son comportement vis-à-vis de son entourage.

Vivre sans stress sa rentrée au travail

Vivre sans stress sa rentrée au travail c’est d’abord éviter de réduire à néant trois ou quatre semaines de repos. Ne pas  oublier l’harmonie familiale, le temps pour soi par une montée soudaine de stress ! De nombreux salariés, cadres se disent parfois accablés par la masse de travail qui les attend. Elle leur tombe dessus à peine ont-ils rangé l’ambre solaire et le parasol. Nous savons que le stress s’apparente à un   fléau des temps modernes. Il est insidieux,

Les vacances source de stress

Le mot « vacances » ne véhicule pas les mêmes émotions selon les individus. La majorité des gens relie les vacances à la notion de bien- être, de découvertes et de joie. Pour une minorité qui, néanmoins, n’est pas quantité négligeable, les vacances sont source de stress et d’anxiété.

Je n’ai pas envie de partir en vacances

Les personnes qui rejettent les vacances ont des arguments qui sont tout à fait compréhensibles.