Articles récents

Les mots clés

Design & Référencement : GENIE DU NET Agence web et référencement à Paris

Cancer du sein : lutter pour la vie avec la sophrologie

La sophrologie offre des outils et techniques pour aider physiquement et moralement les femmes atteintes d’un cancer du sein dès son annonce jusqu’à la reprise du travail.

Le cancer du sein et la sophrologie

Gérer l’annonce du cancer du sein

Apprendre  que l’on a un cancer du sein fait l’effet d’un tsumani sur le plan cognitif, corporel et émotionnel . En effet divers symptômes de stress surgissent alors, des palpitations, la gorge nouée, des tremblements, des nausées, des larmes… et aussi des pensées et des émotions très fortes pour soi et pour ses proches. Peur pour sa survie, pour ses enfants et l’entourage familial.  Les réponses face à un tel stress vécu sont différentes selon les personnalités de chacune. Le sentiment de vivre une réelle épreuve fait naître angoisse et solitude. Il faudra alors prendre tout le soutien proposé par son entourage et utiliser toutes les ressources pour ce combat pour la vie. La sophrologie permet de s’accepter tel que nous sommes en pleine conscience.

La sophrologie un soutien dans la gestion des émotions

Que ce soit dès l’annonce du diagnostic, le deuil à faire de sa bonne santé, l’attente de résultats de biopsie, la chimiothérapie, l’opération chirurgicale, toutes ces étapes dans le traitement du cancer du sein bouleversent l’équilibre intérieur et la vie de la personne malade….Elle se sent souvent débordée par ses émotions et n’a plus de recul sur la situation ou sur des décisions à prendre. La sophrologie va l’aider à reprendre le contrôle d’elle-même par des exercices de respiration, de relâchement des tensions. Elle va apprendre à accueillir ses émotions et à les dénouer. Elle va ainsi restaurer l’estime d’elle-même et apprendre à trouver en soi les ressources pour mieux gérer et accepter les phases difficiles de la maladie.

La sophrologie un soutien dans la réappropriation de l’image de son corps

L’ablation d’un sein ou une mastectomie totale ont souvent des conséquences sur l’image de soi et de son identité féminine. La reconstruction d’un ou de deux  seins peuvent paraître étrangers au corps et difficiles à accepter. De même que les nouvelles sensations qui en découlent : insensibilité ou sensation de dureté du sein, cicatrices douloureuses… La sophrologie va travailler alors sur le schéma corporel pour se réapproprier  son corps et ses modifications perturbantes. Dans ce combat pour la vie, elle permet de développer la conscience du positif en soi et en ses valeurs.