Articles récents

Les mots clés

Design & Référencement : GENIE DU NET Agence web et référencement à Paris

Sophrologie et relaxation

L’ancrage en sophrologie

L’ancrage en sophrologie constitue un des éléments déterminants de la pratique. Comprendre ce que l’ancrage en sophrologie apporte est capital et permet un véritable accès aux bienfaits de la sophrologie.

L’ancrage en sophrologie

L’ancrage en sophrologie est utilisé également dans le yoga et la méditation. Il permet de s’enraciner en soi-même. Notre rumination mentale peut soumettre notre corps à des tensions et à des émotions envahissantes.

Le diaphragme

Le muscle du diaphragme

Le diaphragme est un muscle qui ressemble à une voûte. Il est très large et mince. Il  forme une  séparation entre le thorax et l’abdomen. Il est rattaché à la paroi abdominale, aux vertèbres lombaires, aux dernières côtes….Le diaphragme est le muscle le plus conséquent du système inspiratoire. Son rôle est  donc important et connaître son fonctionnement est utile pour mieux maîtriser sa respiration et comprendre ce qui se joue lorsque nous sommes sous le coup d’une émotion.

La relaxation pour lâcher prise

La relaxation pour lâcher prise

La relaxation permet d’apprendre à lâcher prise et à ne pas se laisser envahir par le surmenage. Nous sommes tous à un moment ou à un autre de notre vie guettés par le surmenage, cette sensation étrange qui fait que l’on a l’impression que l’on ne s’en sortira jamais, que les couches se superposent.

Quand faut-il utiliser la relaxation ?

La relaxation permet d’anticiper en adoptant des attitudes qui préviennent les montées du stress,

Le ventre notre deuxième cerveau

Le ventre notre deuxième cerveau : une découverte étonnante 

Le ventre notre deuxième cerveau pourrait être le titre d’une loufoquerie ou celui d’un film de science fiction. Pourtant, les scientifiques ont récemment découvert que nous avons, en plus des cellules grises de notre tête, une sorte de « cerveau » dans le ventre. D’après des chercheurs en embryologie,  notre ventre contient des cellules identiques à celles du cerveau, soit environ  deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre « tête ».