Design & Référencement : WEB & SEO STUDIO Agence web et référencement à Paris

Le rejet de l’école

Le rejet de l’école est un sujet sensible pour lequel il n’existe pas de solutions idéales. La compréhension des mécanismes à l ‘oeuvre s’avère essentielle avant d’entreprendre une démarche pour trouver une solution. Néanmoins, il est absolument important de prendre le problème au sérieux dès qu’il se manifeste. Le décrochage scolaire est une spirale infernale dont l’enfant ne sort pas indemne.

Le rejet de l’école

Le rejet de l’école véhicule toute une palette d’émotions vécues tant par l’enfant que par ses parents. En effet chez le jeune enfant il exprimera ce rejet de différentes manières. N’ayant pas forcément les mots pour traduire son ressenti, il fera parler son corps. Ceci se traduira par des pleurs, des cris, des maux de ventre, des vomissements ou par un comportement inhibé. Tout parent souhaite que son enfant fasse une rentrée scolaire apaisée, qu’il ait envie de grandir. Il est heureux si son enfant manifeste une certaine impatience ou joie à l’idée d’aller en maternelle. De même s’il quitte la maternelle pourra  rentrer au CP avec enthousiasme. Si ce n’est le cas, le rejet de l’école par son enfant suscite un sentiment d’échec par rapports aux autres parents.Ils se sentent malheureux, stressés  et impuissants face à cette situation.

Bien communiquer

Tout d’abord il est important de bien communiquer avec son enfant. Le message à son égard doit être clair. Il doit comprendre que vous ne l’abandonnez pas et que vous reviendrez le chercher le soir. A cet effet vous pouvez élaborer avec lui, s’il est petit, un calendrier de la semaine avec des repères et des symboles pour le rassurer. D’autre part votre enfant n’est plus à la crèche. En effet il va devenir élève donc l’école n’est pas seulement un lieu de sociabilisation mais un lieu d’apprentissage. Il doit comprendre ce qu’il va y faire. Pour cela il existe de nombreux livres sur le thème de l’école. Au CP si votre enfant n’a pas envie d’apprendre à lire c’est qu’il ne veut pas grandir. Dans ce cas, il sera sans doute important de vous faire aider par un psychologue.

Enfin concernant tous les âges confondus, il est important de dialoguer  avec son enfant . Vous comprendrez peut-être les raisons qui l’amènent  à éprouver du rejet pour l’école. Vous trouverez alors des pistes pour lui apporter de l’aide. En effet pour certains ce sera un camarade malveillant qui lui aura fait peur.Pour d’autre ce sera un enseignant ou un animateur qui aura plus ou moins bien géré une situation. Il est donc primordial de rencontrer ces personnes avant que la situation ne se dégrade.

Apprendre à mieux gérer ses émotions

L’entrée dans une classe de niveau supérieur peut être une source d’angoisse pour les parents qui peut se transmettre à l’enfant. Angoisse, surtout pour les mamans, que votre enfant ne retrouve pas la sécurité affective vécue en famille. En effet il va être confronté à un nouveau rythme de vie, des horaires imposés, une vie en collectivité fatigante et bruyante, des camarades parfois agressifs, des repas à la cantine qui ne lui conviendront pas. C’est un peu la peur que votre enfant grandisse et ne partage plus tout à fait le même univers que vous, il va acquérir de l’autonomie et ne sera plus votre bébé. Pour d’autres l’école peut être associée à de mauvais souvenirs de l’enfance et vous vous méfiez du monde éducatif , cette distance peut aussi se transmettre à votre enfant.

L’apprentissage de la vie

Afin d’être en osmose avec vos sentiments votre enfant exprimera ses émotions de différentes manières, l’espoir étant de ne pas aller à l’école. Il est nécessaire qu’il comprenne que c’est un point de non- retour et que vous acceptez qu’il subisse des contraintes et des frustrations sur lesquelles vous n’avez pas de prise. C’est le début de l’apprentissage de la vie. En effet nul ne peut vivre selon son bon vouloir et sans cadre et sans efforts.

L’aide de la sophrologie

Enfin si le rejet de l’école persiste au bout de quelques semaines et que vous avez des problèmes de sommeil, faites de la relaxation ou de la sophrologie avec votre enfant. Un-e- sophrologue vous aidera à contrôler davantage la respiration en cas de stress, à ne pas se laisser envahir par les émotions .Vous pourrez pratiquer des exercices avec votre enfant pour l’aider à gérer sa tristesse.

Le rejet de l'école
Le rejet de l’école