Articles récents

Les mots clés

Design & Référencement : GENIE DU NET Agence web et référencement à Paris

sophrologie et développement personnel

Vous pouvez vous créer une vie exceptionnelle

Vous pouvez vous créer une vie exceptionnelle
Vous pouvez vous créer une vie exceptionnelle

Vous pouvez vous créer une vie exceptionnelle est le titre  d’un livre de Louise Hay paru en 2012. Cette femme, connue dans le monde du développement personnel, est décédée en août 2017 à l’âge de 90 ans. Elle a surmonté toutes les épreuves douloureuses de sa vie à partir de 40 ans. Elle y parvient en  commençant un travail personnel axé sur la pensée positive .

Lâcher prise, un bien ou un mal ?

Lâcher-prise
Lâcher-prise

 

Le lâcher prise est un concept qui, pour certains, représente la voie vers le bien-être. Pour d’autres, ce terme s’apparente au mande combativité, au renoncement, à la passivité, au monde des faibles ou des bisounours. Qui a raison ? Que veut dire lâcher-prise? Est-ce un bien ou un mal ? La sophrologie peut-elle aider au lâcher prise mais dans quel but ?

Pourquoi vouloir tout contrôler ?

La culpabilité comment la vaincre ?

Le sentiment de culpabilité s’il est confié à un proche, est aveu d’une fragilité, d’une remise en cause de ses actes. De ce fait cet état émotionnel est porté comme un lourd fardeau intérieur dans la conscience de l’individu. Elle peut être  une véritable source de stress et d’angoisse plongeant la personne  dans une grande solitude psychique. La culpabilité n’existe qu’en lien avec l’autre, avec son éducation, son histoire personnelle, ses valeurs morales, culturelles…. et en cela est s’inscrit dans un tissu social.

Changer de vie pour réaliser ses rêves ?

Changer de vieQui n’a pas rêvé un jour d’annoncer à son patron, à ses amis, que vous quittiez votre job pour changer de vie ? Pour beaucoup cela ne reste qu’un fantasme parfois douloureux. En effet, le manque de motivation ou la pression au travail, le chômage, la crise économique, le burn out, le besoin de nature ….augmentent le mal-être et attisent le désir de changer de vie.  Mais cela nécessite de croire en soi pour réussir et ce qui n’est pas toujours facile.

Arrêter de procrastiner

Arrêter de procrastiner est souvent le vœux pieux de beaucoup d’entre nous. Pourquoi faire aujourd’hui ce que l’on pourrai remettre à demain, après demain ou ne jamais faire? Nous avons tous de bonnes raisons de procrastiner et nous développons des trésors d’inventivité pour toujours reculer. « Ce n’est pas pressé », « j’ai encore le temps »,   » je verrai plus tard », toutes les stratégies sont bonnes pour reculer, repousser la tâcher. Bref, nous nous inventions mille raisons toutes aussi bonnes que les autres pour reporter.

La colère

La colère est une émotion qu’il est naturel de ressentir car nous vivons de nombreuses  contrariétés ou frustrations. Elle est riche en synonymes qui définissent toute une déclinaison d’états émotionnels. Rage, furie, crise, explosion, ces termes révèlent bien que la colère est soudaine et incontrôlable. Elle peut s’inscrire dans la durée, on parle de personnes irascibles, irritables, aigries, hargneuses ou rancunières. La colère peut être positive si elle permet de rétablir le sentiment d’une identité menacée.

Se libérer de ses petites voix du passé (2)

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, nos drivers sont nos slogans internes. Nous en avons un dominant qui nous fait adopter un type de comportement aussi bien dans notre vie privée que professionnelle.  Ceci signifie que nous pensons être nous-mêmes dans nos relations aux autres. Malheureusement, quel que soit notre driver dominant, nous avons tous, pour tenter de gagner l’estime de nos parents, adopté des comportements en fonction de leurs injonctions depuis notre tendre enfance : « Un garçon ne pleure pas ! 

Se libérer de ses petites voix du passé (1)

Nous créons souvent notre stress quotidien à partir de nos petites voix du passé, issues d’injonctions ou d’expressions parentales. Leur but était de nous éduquer pour notre bien-être mais constituaient cependant une menace affective. En effet ne pas les respecter suscitait inconsciemment la crainte de ne pas être aimé. Ainsi elles ont façonné notre personnalité bien malgré nous. Chacun vit avec au moins une injonction parentale qui est devenue son slogan interne, son driver. En l’identifiant, on peut améliorer sa communication et son comportement vis-à-vis de son entourage.

La gentillesse est-elle une valeur ?

La dépendance de nos parents vieillissants

La dépendance de nos parents vieillissants  peut devenir un état de fait incontournable dans  notre vie suite à une chute, un accident vasculaire, une hospitalisation….. Il va falloir alors accepter ce qui nous paraissait très irréel jusqu’alors, le vieillissement de nos parents. Le vieillissement de la population va accentuer ce phénomène et on peut envisager que d’ici quelques décennies il soit fréquent que  quatre générations vivent en même temps.

Accepter le vieillissement de ses parents

Accepter le vieillissement de ses parents n’est pas aisé.