Design & Référencement : WEB & SEO STUDIO Agence web et référencement à Paris

Gérer la douleur pendant l’accouchement

Gérer la douleur pendant l’accouchement permet de vivre sereinement l’arrivée du bébé et se laisser aller à la joie de ce moment unique dans l’histoire d’une femme et d’un couple. La santé publique n’a eu de cesse que d’organiser l’obstétrique afin de sécuriser l’acte médical. Néanmoins, le travail, le passage du bébé dans l’utérus constituent deux temps forts parfois redoutés par les jeunes maman notamment lors d’une primo-natalité.

Gérer la douleur pendant l’accouchement 

Gérer la douleur pendant l’accouchement reste pour beaucoup de femmes une  préoccupation  dès le début de la grossesse notamment lorsqu’il s’agit du premier enfant. Plusieurs éléments rentrent en ligne de compte. Tout d’abord il y a le choix de la maman. Certaines sont attachées à un accouchement uniquement avec des méthodes naturelles alors que d’autres souhaitent avoir les deux options. Ensuite, il y a une dimension psychologique qui influe.  Certaines femmes sont en proie à l’anxiété face à une douleur redoutée. Le niveau de stress lié  aux conditions dans lesquelles s’effectue la grossesse a également une part importante. Gérer la douleur pendant l’accouchement

Douleur pendant l’accouchement : une fonction particulière

La douleur pendant laccouchement revêt une fonction particulière. Contrairement aux douleurs liées à la maladie ou une blessure, la douleur pendant l’accouchement et un processus normal. Ce sont les contractions intra utérines  qui occasionnent les douleurs avec l’ouverture progressive du col de l’utérus dès lors que la phase de travail  a commencé. Cette douleur redoutée augmente au fur et à mesure que le bébé descend progressivement dans le bassin. Elle sera paroxystique à partir du moment où le bébé commencera à sortir provoquant l’ouverture maximum du col de l’utérusDouleur brève mais intense qui constitue la partie la plus délicate pour la femme pendant la phase d’expulsion. La douleur est donc le résultat d’un mécanisme anatomique qui contraint fortement l’utérus et le bassin de la femme. Pour autant, cette douleur n’a pas la même intensité selon les femmes et le rôle de la préparation est déterminant pour en limiter les effets.

Gérer la douleur pendant l’accouchement : l’importance de la préparation

Gérer la douleur pendant l’accouchement nécessite une bonne préparation et si possible pas au dernier moment…La sophrologie apporte des techniques efficaces à la maman pour bien se préparer à son accouchement. Elle offre une préparation à la gestion de son stress avant et pendant l’accouchement. Elle donne des outils pour développer sa conscience corporelle : utérus, ventre, périnée….  et développer  des liens avec son bébé in utero. Le travail sur la gestion de la douleur par la respiration accompagnée de visualisations de manière positive comme un passage obligé pour accompagner la naissance du bébé en l’oxygénant le plus possible et en passant par la maîtrise de soi. Quelques séances de sophrologie bien planifiées, permettent de gérer la douleur pendant l’accouchement afin que la maman puisse vivre sereinement la fin de sa grossesse.

gérer la douleur pendant l'accouchement