Design & Référencement : WEB & SEO STUDIO Agence web et référencement à Paris

Les acouphènes

En France, on estime qu’il existe 16 millions d’acouphéniques, parmi lesquels 3,7 millions sont touchés par des acouphènes permanents et 12,3 millions par des acouphènes ponctuels. (Enquête JNA – IPSOS – Crédit Agricole 2014). De ce fait les acouphènes peuvent handicaper le quotidien d’une personne s’ils sont subis en permanence. Ainsi cette présence entraîne des  troubles du sommeil, de concentration, d’anxiété qui  peuvent aboutir à un état dépressif.

Définition

Les acouphènes sont des bruits qui n’existent pas dans notre environnement. Ils sont perçus dans une ou deux oreilles ou dans la tête au sommet du crâne. Ils sont créés par le système auditif. Par conséquent, le sujet peut entendre des sifflements, des bourdonnements, un tintement métallique, des claquements…. Ce sont des acouphènes subjectifs associés à une pathologie de l’oreille. Plus rarement, certains acouphènes  peuvent être entendus par le médecin. Ils sont des manifestations physiologiques détectables par un examen approfondi.

Les acouphènes : les causes

Les acouphènes peuvent avoir diverses origines. Tout d’abord, ils peuvent être le signe d’une hypertension, d’une lésion de l’appareil auditif, du vieillissement de l’oreille,  de problèmes dentaires. Ensuite  l’apparition d’acouphènes peut être aussi liée à la prise de médicaments  dit ototoxiques. Certains acouphènes peuvent être temporaires et résulter d’une exposition trop forte à un bruit ou de la musique. Enfin , le stress, pourrait être la cause de ce trouble accentuant le symptôme.

Apport de la sophrologie dans la gestion des acouphènes

La personne souffrant d’acouphènes est angoissée par le manque de contrôle sur son état de santé. Ceci est d’autant plus vrai si l’origine de son symptôme n’a pas reçu de réponse médicale. Ainsi l’angoisse provoque des insomnies, de la fatigue, favorisant l’installation des acouphènes. Grâce à un travail sur la respiration et la visualisation, la pratique de la sophrologie permet d’agir sur la représentation de l’acouphène lui même . Un travail de défocalisation permet de mettre à distance les bruits. Ainsi, l’acouphène est  intégré parmi les autres sons. Ainsi cette pratique aide à se détacher des sons qui perturbent la personne. En effet, dans un état de conscience modifiée,  le patient s’habitue à les entendre et s’accoutume à leur présence, de même que tous les bruits environnants. De plus, en relâchant les tensions corporelles, en débloquant le diaphragme, le corps se trouve mieux oxygéné et le stress et la fatigue diminuent.

Ainsi en quelques séances de sophrologie le patient apprend mieux gérer ses acouphènes, ses émotions et sa douleur. Dès lors, il peut reprendre une vie normale.

Les acouphènes
Les acouphènes et la sophrologie

séance de sophrologie paris 13

Bérengère de Traversay